Les news

Le chômage des jeunes Bruxellois en chute libre




Le chômage des jeunes Bruxellois brise des records mois après mois, et des bons ! Depuis quatre ans déjà, il baisse sans cesse : il faut remonter à 1991, quand Wilfried Martens était encore Premier ministre, pour retrouver aussi peu de jeunes sans emploi à Bruxelles.

Le chômage en général est aussi sur la bonne voie : à 16,4 %, c’est 4,4 % de moins que l’année dernière et même 15 % de moins qu’en mai 2014 !

Ce sont donc des chiffres très positifs, mais ne crions pas victoire. Le chômage est toujours trop haut et nous ne nous avouons pas vaincus avec un taux de chômage des jeunes à 22,4 %. Les mois qui viennent, le gouvernement et le parlement bruxellois fourniront encore des efforts dans la lutte contre le chômage.

Toutes les mesures pour la mise à l’emploi héritée du niveau fédéral lors de la sixième réforme de l’État sont bruxellisées et simplifiées et. Nous passons d’un méli-mélo de 28 mesures à un ensemble unique et cohérent de 4 mesures pour aider les gens à trouver et conserver un emploi. Nous y mettons le focus bien plus qu’auparavant sur les problématiques spécifiques à Bruxelles, dont le taux élevé de chômage des jeunes.

Avec un état d’esprit positif et les justes mesures, Bruxelles continue à progresser. Il est encore trop tôt pour crier hourra, mais il devient clair que les pessimistes les plus acharnés doivent doucement abandonner leur complainte pour une autre mélodie. Nous continuons entretemps, calmement, à donner forme à l’avenir de Bruxelles.

Vous trouverez ici le communiqué de presse complet d’Actiris sur les chiffres du chômage en mai.